Le projet i-voix

De la culture du livre

à la civilisation numérique ?

La liseuse Fragonard Smartphone

PRÉSENTATION DU PROJET

Au lycée de l’Iroise à Brest, des lycéens de 1ère L, en partenariat eTwinning avec des lycéens italiens apprenant le français à Livourne, mènent activement le projet i-voix.

Affiche i-voix.net moyenne

L’espace de travail principal est un blog, atelier permanent de lecture et d’écriture : au fil des différents objets d’étude, autour des œuvres successivement abordées en lecture analytique ou cursive, des propositions variées d’articles sont données aux élèves qui y butinent à leur gré et inventent leurs propres modalités d’écriture pour rendre compte, de façon active et sensible, de leur parcours annuel en littérature. Le projet se décline aussi sur d’autres espaces de publication en ligne : réseaux sociaux, pads, cartographie, livres numériques … Une heure hebdomadaire est spécifiquement consacrée au projet, mais les élèves y travaillent aussi hors les murs de la classe et les grilles du temps scolaire.

Bilan de 7 années et demie d’existence : plus de 20 000 articles publiés en ligne par les élèves et plus d’1 million de visiteurs !

Lagarde-Tablette

QUESTIONNEMENTS

La dynamique du projet i-voix interroge :

  • comment transmettre la culture du livre (et la littérature, qui lui est consubstantielle) aux générations nouvelles qui vivent dans la culture de l’écran ?
  • en quoi le numérique transforme-t-il notre façon de lire et d’écrire ?
  • en quoi le numérique invente-t-il une textualité nouvelle, susceptible de susciter de nouvelles formes scolaires ?
  • en quoi internet constitue-t-il une nouvelle façon de partager le monde et de construire sa relation aux autres ?
  • le numérique ne conduit-il pas à dépasser la culture de la glose (liée à la culture du livre) ?
  • si le livre en son temps a diffusé la lecture, ne peut-on pas considérer que le numérique à son tour démocratise l’écriture ?
  • si l’humanisme en son temps a conduit à repenser l’éducation (que l’on songe à Rabelais ou Montaigne), le numérique ne nous amène-t-il pas lui aussi à revitaliser nos pratiques pédagogiques ?

Autant de questions pour explorer avec les lycéens d’i-voix un nouvel humanisme, un « humanisme numérique », pour reprendre les mots de Milad Doueihi…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s