Il y aura une fois l’humanisme numérique ?

« L’imaginaire est ce qui tend à devenir réel. »

« Si [le poète] osait s’aventurer, seul ou presque, sur les terres foudroyées du hasard ? Si l’esprit désembrumé de ces contes, qui, enfants, faisaient nos délices, tout en commençant dans nos cœurs à creuser la déception, cet homme se risquait à arracher sa proie de mystère au passé ? Si ce poète voulait lui-même pénétrer dans l’Antre ? S’il était, lui, vraiment résolu à n’ouvrir la bouche que pour dire : « Il y aura une fois … » ?

(ANDRE BRETON, 1932)

Du 12 au 20 mars 2016, les littéraires du lycée de l’Iroise ont voyagé en Italie chez leurs correspondants du projet eTwinning i-voix. Séjournant en familles, à Livourne, ils ont resserré les liens que depuis des mois ils ont virtuellement créés par des activités numériques, créatives et collaboratives, de lecture et d’écriture. Durant le séjour, ils ont en particulier participé à la réalisation commune d’une émission de télévision pour la chaîne Sky. Au programme aussi, une découverte enchantée des splendeurs de la Toscane : Livourne, Pise, Lucques, Florence, Certaldo Alto, San Gimignano, Sienne. Le parcours a été mené sur les pas de figures marquantes de la Renaissance : écrivains (Dante, Pétrarque, Boccace …), peintres et sculpteurs (Michel-Ange, Donatello, Cellini …), personnages littéraires (Lorenzaccio, héros de la pièce de Musset)…

Toutes ces rencontres culturelles, préparées par des lectures variées, sont enrichies par des créations originales en ligne, réalisées avant, pendant et après le séjour. Ces productions ont nourri l’imaginaire du voyage et permis sa réalisation. Elles sont appelées à le faire résonner encore plus en chacun. Elles redonnent vie à cette Renaissance dont la Toscane fut un berceau. Elles montrent combien de la culture du livre à la civilisation de l’écran un humanisme numérique est désormais notre horizon possible : « Il y aura une fois … »

En voici quelques exemples :

irisTwitter

  • IL Y AURA NUMÉRIQUEMENT LE ROMAN

Les élèves ont lu des romans historiques autour de la Renaissance. Ils les ont fait (re) vivre en tweetant l’aventure du héros pour éclairer son regard sur l’humanisme en train de naître. Ils ont parcouru certains de ces lieux jusque là rêvés ou se sont retrouvés face aux oeuvres évoquées dans ces livres.

Lucques 04 SM Int 7

  • IL Y AURA NUMÉRIQUEMENT LE THÉÂTRE

Les élèves étudient le drame Lorenzaccio d’Alfred de Musset dont l’action se situe à Florence en 1537.  Ils ont numériquement créé de faux documents pour donner plus de réalité à l’histoire : avis de décès, échanges SMS entre les personnages, page Facebook d’Alexandre de Medicis, articles de presse d’époque, posts sur le site VDM … S’inspirant d’une anecdote historique, chacun va écrire et enregistrer une tirade de Lorenzo de Medicis s’adressant à une sculpture de Florence pour expliquer pourquoi il va la décapiter ou pas …

Florence 12 AMMANNATI Leda et le cygne 3

  • IL Y AURA NUMÉRIQUEMENT LA POESIE

Les élèves parcourent un site poétique de Mathilde Roux constitué de « collages » de cartes et fragments poétiques. Inspirés par cette démarche, à la lumière de textes d’Arthur Rimbaud et d’André Breton, ils s’apprêtent à leur tour à réaliser la cartographie poétique et numérique de leur voyage. Une série de « Il y aura une fois » le fixera tout à la fois dans la mémoire et l’imaginaire pour fortifier la capacité à conquérir le monde.

Image2

?

A suivre sur le blog i-voix

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s